Le terrain

Le choix méthodologique qui a été fait porte sur le duo : formateur / apprenti.

Face à des transmissions et des reprises d’activité toujours plus difficiles, face à des jeunes parfois réticents à l’idée de choisir l’apprentissage, le couple formateur/apprenti permet de dresser un bilan de la situation actuelle au sein des formations métiers d’art, en apprentissage.

20160921_114728.jpg

Ce duo permet de traiter les notions de transmission et d’apprentissage, tout en saisissant mieux les enjeux et les besoins de chaque acteur. Sur un même niveau, prendre en compte le point de vue du formateur et le point de vue de l’apprenti permet de mieux les connaître et les comprendre, pour imaginer des solutions pour l’avenir.

C’est aussi l’occasion de renforcer et valoriser le lien intergénérationnel entre ceux qui forment et ceux qui se forment aux métiers d’art.

 

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑